UN FLAMENCO AFRICAIN

UN FLAMENCO AFRICAIN,  création en trio pour un inédit à Bayonne !

Le samedi 28 mars à 18h30 à l’Auditorium Jean Grenet après Souleymane DIAMANKA.


Oui, il y a un flamenco africain… L’incroyable danseuse Ghanéenne Yinka Esi Graves, qui fait chavirer les cœurs en Andalousie, le montre bien.
C’est vers lui que vont converger les improvisations à la guitare flamenca mais aussi à la guitare électrique du sévillan Raúl Cantizano, un des guitaristes les plus inventifs de la scène du flamenco rebelle, ainsi que le chant libre du Basque Beñat Achiary.