Mercredi 25 avril 2018

Hauts de Sainte-Croix, Breuer

 

Le matin dans le marché coloré et populaire de la place des Gascons

où les cultures du monde se croisent, les musiciens des Ethiopiques vont jouer pour les habitants des Hauts de Ste-Croix, pour les commerçants… ils font jaillir la joie, le plaisir des rencontres. Présence de la musique joyeuse du groupe Txinpartak, des chants et du oud de Mohamed Boujajaj et Hanane Issaadi, du théâtre de rue de Pierre Vissler, de la danse de Mai Ishiwata et du violoncelle de Gaspar Claus… Repas à l’Artotekafe.

16h / sur les pelouses de Breuer, près de l’Artotekafe

Concours de chiens de bergers

Bergers dans la ville ! – Cité Breuer

 

sur les « estives Breuer »…

Soka-tira avec les enfants, des sportifs du quartier Breuer, des lycéens, des habitants du quartier, des associations…

 

 

 

 

19h / à l’Artotekafe 4 bis, esplanade Jouandin
Apéritif-concert et souper

Chœur Artotekanté, fanfare, chanteurs, rencontres…

 

21h / Soirée ciné-concert à savourer à l’Artotekafe, GRATUIT
Musique et chant en direct sur le grand film « GRASS »

qui raconte en silence l’exode en 1925 d’une tribu de bergers kurdes, les Baktiaris, de l’Anatolie à la Perse (de la Turquie à l’Iran actuels) : c’est le combat d’une nation pour la vie.
Film muet accompagné par les musiciens :

Dominique Regef, vielle à roue

Beñat Achiary, chant

Haydar Iscen, musicien kurde au saz et au chant

 

 

Dominique Regef

 

DAKIENAK BADAKI
nora dijoan jakiteto
behar duela
nondik datorren jakin;

nondik datorren
nora dijoan jakin,
non dagoen jakingo badu;

etorri aurretik zuenaz orroitu,
joan ondoren hura bera ikusiko bait du.

    – Josean ARTZE –

CELUI QUI SAIT, SAIT
que pour savoir où il va,
il doit
savoir d’où il vient;

savoir d’où il vient
savoir où il va,
S’il veut savoir où il est;

se souvenir de ce qu’il avait vu avant de venir,
car il verra cela même une fois parti.